Activité cérébrale vs activité physique : pourquoi l’une plus que l’autre ?

Activité cérébrale vs activité physique : pourquoi l’une plus que l’autre ?

Exercer son corps, c’est aussi exercer son cerveau. L’un ne va pas sans l’autre puisque le cerveau est central dans la coordination des mouvements. On parle souvent de l’importance de l’activité physique en matière de prévention de vieillissement, et peu de l’activité cérébrale. Pourtant, les deux notions sont étroitement liées. Explications.

Le sport, un vrai médicament pour les seniors !

« Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière ». Cette recommandation, aussi commune que « mangez 5 fruits et légumes par jours » en matière de nutrition, reste malheureusement peu suivie. Pourtant, toutes les études montrent qu’une activité physique modérée et régulière est bénéfique contre l’hypertension, la dépression, le cancer ou encore l’obésité.

Souvent réticentes du fait de leur état de santé et par peur de chuter, les personnes âgées n’osent pas pratiquer d’activité physique. En vérité, un patient dont les capacités ont été évaluées au préalable et qui est bien encadré ne court pas de danger particulier.

Si vous souhaitez vous lancer dans une activité sportive adaptée, la première étape consiste à se rendre chez votre médecin, ou à solliciter le médecin de l’établissement collectif dans lequel vous résidez. C’est lui qui vous orientera vers la pratique sportive la plus adéquate et fixera les objectifs à atteindre ainsi que les limites à ne pas franchir.

Pour une activité régulière et constante, la marche est l’activité reine, car chacun est libre de l’adapter à son niveau !

La mémoire, ça se travaille !

Le cerveau ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. En effet, la mémoire est comme un muscle, moins elle travaille, plus elle s’atrophie. En revanche, plus on a l’habitude d’apprendre, mieux on stocke l’information.

Sur le même schéma, plus on se sédentarise, plus le cerveau « fond ». Or, qui dit moins de matière grise, dit moins de mémoire et plus de risque de déclin cognitif in fine. Selon une étude américaine de 1948 : les moins actifs ont 58% de risque supplémentaire de développer une démence, surtout après 75 ans. Autant dire qu’il faut donc bouger tout au long de son existence, et encore plus quand on prend de l’âge.

Faire des efforts pour entretenir la réserve cognitive !

Cerveau et santé mentaleComme nous vous l’expliquions dans l’article « Entretenir sa mémoire d’éléphant » : « pour garder l’esprit alerte, il est important de ne pas se reposer sur ses acquis (…) Toutes les activités cérébralement stimulantes, complexes, qui vont faire intervenir les capacités d’anticipation, de réflexion, de planification vont participer à l’entretien de cette réserve cérébrale ».

De nombreuses activités de loisirs remplissent ces conditions, à l’instar des activités culturelles (lire, apprendre une langue étrangère, suivre les universités du troisième âge…), comme celles que nous proposons avec Tous en Tandem  (ateliers culturels, interactifs et intergénérationnels), des activités manuelles ou du jardinage.

Activité cérébrale et activité physique : des liens étroits

D’après la Lettre du psychiatre (octobre 2017), la pratique d’une activité physique régulière tout au long de sa vie réduirait en moyen de 33% le risque de démence. En effet, universellement recommandé, le sport freinerait le déclin cérébral de multiples manières, à condition d’être pratiqué tout au long de la vie.

D’après le guide de la santé Le Particulier 2019, les neurologues s’accordent aussi sur le fait que ce qui est dangereux pour le cœur l’est aussi pour le cerveau : athérome, hypertension, tabagisme ou diabète sont par exemple à l’origine de micro-infarctus ou d’AVC. Ils expliquent enfin que l’effort physique réduirait les facteurs de risques cérébraux évitables et ceux qui s’installent lentement.

Tous en Tandem mesure en continu l’impact des séances réalisées auprès des seniors participants et ces derniers mettent en évidence une amélioration de l’estime de soi, de la confiance en soi, un sentiment d’utilité retrouvée et ainsi un mieux-être. Ce mieux-être impacte inévitablement la longévité des aînés. Une participante de 87 ans disait : “si j’avais à choisir, je préférerai ne plus avoir mes jambes plutôt qu’avoir des troubles cognitifs”. Qu’en disent les chercheurs ? Est-ce que la perte d’autonomie physique impacte inévitablement l’autonomie cognitive et inversement ? Dans quelle mesure l’activité physique impacte-t-elle l’activité cérébrale et dans quelle mesure l’inverse est aussi vrai ? Si vous avez des études ou des avis plus poussés sur ce sujet, contactez Tous en Tandem .

Sport et activité cérébrale : des études pour prouver cette relation

L’idée que l’activité physique et le sport freinent la dégradation du cerveau est contrastée bien que de nombreuses recherches soient actuellement menées. L’imagerie médicale tend à nous apporter quelques preuves à ce sujet. Prenons l’exemple de l’IRM.

Personne âgée en bonne santé mentale et physiqueCet examen indique qu’un entraînement en aérobie, effectué sous le seuil d’essoufflement, 3 fois par semaines pendant 6 mois, améliore les connexions neuronales en même temps que les fonctions exécutives chez les personnes en léger déclin cognitif (source : British Journal of Sports Medicine 2018). Mieux encore : des chercheurs français, basés à Caen, ont expliqué que la stimulation intellectuelle et l’activité physique chez les seniors sains augmentaient la matière grise et l’hippocampe, qui joue un rôle central dans la mémoire (source : Brain Imaging Behav. 2017).

Enfin, aux Etats-Unis, des chercheurs ont suivi 300 aînés sans trouble cognitif et leur ont demandé d’enregistrer le nombre de kilomètres qu’ils effectuaient  à pied chaque semaine. Au bout de 9 ans, les seniors qui marchaient entre 12 et 15 kms par semaine avaient un volume de matière grise plus important que ceux qui marchaient moins de 10 kms. 4 ans plus tard, les personnes âgées ayant un volume de matière grise plus conséquent étaient moins nombreuses à avoir développé des troubles de la mémoire.

A coût sûr : l’activité cérébrale et l’activité sportive sont donc complémentaires, reste à en définir dans quelle mesure exactement… L’idée serait donc d’allier ces deux activités pour freiner le déclin cognitif et prévenir l’apparition de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre pathologie neuro-dégénérative.

Ateliers Découverte Tous en Tandem

Laisser un commentaire

Mentions légales
www.tousentandem.com

Le site est édité par Tous en Tandem, n° de SIRET 839 728 623 R.C.S Nanterre, siège social 26, rue de la Justice, 92310 Sèvres

L’adresse email de contact est : contact@tousentandem.com et le numéro de téléphone est : 06 58 04 28 29

La Directrice de la publication est Madame Alexandra de Saivre.

Le Site est hébergé par la société OVH, société par actions simplifiée enregistrée au RCS de Lille Métropole sous le numéro 424 761 419 au capital de 10 069 020 € dont le siège social est situé 2, rue Kellermann 59100 Roubaix, France.

Webmaster (conception/réalisation) : www.marieherbreteau.com

 

Conditions générales d’Utilisation du site internet www.tousentandem.com

Dernière mise à jour : 13 mars 2018


ARTICLE 1 : Objet

Les présentes conditions générales d’utilisation « CGU » ont pour objet d’encadrer les modalités de mise à disposition du site accessible à l’adresse www.tousentandem.com (le « Site ») et leur utilisation par l’utilisateur (l’« Utilisateur »).

Les CGU doivent être acceptées par tout Utilisateur souhaitant accéder au Site. Elles constituent le contrat entre le Site et l’Utilisateur. L’accès au Site par l’Utilisateur signifie son acceptation des présentes conditions générales d’utilisation.


ARTICLE 2 : Mentions légales

Le Site est édité par Tous en Tandem (la « Société »).

La Directrice de la publication est Madame Alexandra de Saivre.

Le Site est hébergé par la société OVH, société par actions simplifiée enregistrée au RCS de Lille Métropole sous le numéro 424 761 419 au capital de 10 069 020 € dont le siège social est situé 2, rue Kellermann 59100 Roubaix, France.


Article 3 : Accès

Le Site est accessible gratuitement en tout lieu et en tout temps à tout Utilisateur ayant un accès à Internet. Tous les frais supportés par l’Utilisateur pour accéder au service (matériel informatique, logiciels, connexion Internet, etc.) sont à sa charge.

La Société met en œuvre tous les moyens mis à sa disposition pour assurer un accès de qualité. Il ne s’agit que d’une obligation de moyens.

Tout événement dû à un cas de force majeure ayant pour conséquence un dysfonctionnement du réseau ou du serveur n’engage pas la responsabilité de la Société.

L’accès au Site peut faire l’objet d’une interruption, d’une suspension, d’une modification sans préavis pour une maintenance ou pour toute autre opération. L’Utilisateur accepte et reconnaît qu’aucune indemnisation suite à l’interruption, à la suspension de l’accès au Site n’est due.


ARTICLE 4 : Propriété intellectuelle

Les marques, logotypes, signes et tout autre élément du Site appartiennent à la Société et ne sauraient être librement reproduits par un .

L’Utilisateur s’engage à ne reproduire aucun des éléments du Site en ce compris l’ensemble des images reproduites sur le Site.


ARTICLE 5 : Données personnelles

La Société assure à l’Utilisateur une collecte et un traitement d’informations personnelles dans le respect de la vie privée conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Les données collectées par la Société ne seront utilisés qu’en relation avec la mise en œuvre des services proposés par la Société et ne sauraient être utilisées à d’autres fins.

En outre, l’Utilisateur est informé que la Société est susceptible d’utiliser des cookies pour permettre un meilleur fonctionnement du Site.


ARTICLE 6: Responsabilité

Les informations diffusées sur le Site sont réputées fiables. Toutefois, la Société ne saurait en garantir la fiabilité.

L’Utilisateur assume seul l’entière responsabilité de l’utilisation des informations et contenus du présent Site.

La responsabilité de la Société ne peut être engagée en cas de force majeure ou du fait imprévisible et insurmontable d’un tiers.

En outre, la Société n’assume aucune responsabilité quant à d’éventuels liens vers d’autres sites.


ARTICLE 7 : Blog et modération

La Société met à disposition des Utilisateurs un espace de blog dans lequel ces derniers peuvent publier des commentaires.

Les Utilisateurs sont informés que la Société peut procéder à la modération des commentaires concernés et publiés sur le Site.

En outre, les Utilisateurs cèdent à la Société l’ensemble de leurs droits de propriété intellectuelle sur les commentaires et autres publications pour toute la durée de protection des droits de propriété intellectuelle en question dans le monde entier et ce, sur tout support, tout format et toute fin.

Plus particulièrement, cela concerne le droit de reproduction, d’utilisation, de traduction, d’adaptation, de correction.

La charte du Tandémien, de la Tandémienne

En intégrant la communauté de Tous en Tandem, chacun s’engage auprès :

Pendant les animations, je m’engage à

  1. Bienveillance : je suis à l’écoute de chacun et patient envers chacun
  2. Empathie : je suis attentif à chaque personne présente pendant l’animation
  3. Enthousiasme : je cherche à créer une cohésion et un esprit d’équipe
  4. Ponctualité : je respecte les horaires
  5. Interactivité : je cherche à développer une interactivité forte avec et entre les résidents

Le non-respect de cette charte entraînera la suppression de votre compte Tous en Tandem.