Alzheimer : appréhender la maladie et soutenir ses proches
L'importance de soutenir ses proches atteints d'Alzheimer

Alzheimer : appréhender la maladie et soutenir ses proches

En France, plus d’un million de personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée et 225 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. En 2020, on estime qu’1 français sur 4, âgé de plus de 65 ans, sera touché par ce fléau. Des chiffres amenés à encore croître ces prochaines années, d’où l’importance de sensibiliser les publics aux symptômes et signaux d’alerte.

Maladie d’Alzheimer, des symptômes qui tardent à apparaître

Maladie d'Alzheimer - Perte de mémoire
Illustration de la perte de mémoire liée à Alzheimer

La maladie d’Alzheimer, dont les signes cliniques se manifestent parfois tardivement, se traduit par une altération de la mémoire récente puis plus ancienne, de la pensée abstraite (difficulté à définir des mots et des concepts) et du langage.

Peu à peu, la personne malade perd sa capacité à réaliser une activité motrice (s’habiller, se déshabiller…) ou se trouve dans l’impossibilité d’identifier des personnes et des objets. L’identité des personnes malades, leur autonomie et leur vie sociale en sont ainsi affectées. Il en résulte une double souffrance : celle de la personne malade, qui développe des symptômes d’anxiété et de dépression, mais celle aussi de son entourage (les aidants).

Aidants : comment soutenir les malades d’Alzheimer ?

Pour soutenir les malades, un éventail d’actions peut être mené. Il existe de nombreuses formations pour les aidants familiaux partout en France, via les antennes régionales de France Alzheimer par exemple.

Des activités thérapeutiques

Une multitude d’approches non-médicamenteuses se développent tout particulièrement dans le cadre de pathologies telles que la maladie d’Alzheimer, entre autres :

  • L’art thérapie, qui permet d’exploiter les possibilités créatives de la personne et l’aide à communiquer, à exprimer ses émotions ou son ressenti, par le biais d’activités comme la peinture, la sculpture, la poterie, le modelage, le dessin…
  • La musicothérapie: le chant ou la musique sont utilisés pour rétablir les facultés d’expression, établir une communication, restaurer la confiance et l’estime de soi…
  • Les jardins thérapeutiques, qui visent à améliorer le bien-être et les fonctions cognitives de leurs usagers.
  • La zoothérapie ou « médiation par l’animal », qui fait intervenir des animaux afin de procurer aux patients différentes stimulations.

La technologie au service d’Alzheimer

Soutenir un proche atteint d'Alzheimer (3)
La technologie au service d’Alzheimer

De nombreux acteurs de la santé connectée tentent par ailleurs d’apporter des solutions aux personnes atteintes de démence ou de pathologies telles qu’Alzheimer, mais également à leurs aidants. On citera par exemple la réalité virtuelle, les lunettes connectées, les applications pour aider les professionnels de santé dans le diagnostic, les piluliers connectés, les applications de stimulation de mémoire, les jeux vidéo à stimulation neuronale, les dispositifs de géolocalisation, les balises GPS, les technologies de détection automatique de chutes.

En effet, si on ne peut pas enrayer totalement la maladie, il est possible de faciliter la vie des malades et de leur entourage. La technologie se présente alors comme un moyen simple à déployer et peu onéreux pour répondre à ce besoin. Les montres de détection d’égarement, à l’instar de la Zembro Plus, permettent par exemple aux soignants et à la famille de rester connectés à chaque instant avec la personne qui la porte et d’intervenir en cas de besoin d’assistance.

Lire aussi : L’activation de la mémoire, un facteur essentiel du bien-vieillir

Aidants : comment communiquer avec une personne atteinte d’Alzheimer ?

La communication avec un proche atteint de la maladie d’Alzheimer peut progressivement devenir compliquée à cause de multiples facteurs comme les problèmes de mémoire, de raisonnement, de langage ou encore les troubles du comportement. Voici quelques conseils pour communiquer efficacement.

Engager la conversation

Il est possible que votre proche souffre d’apathie, c’est-à-dire une perte d’initiative qui fait qu’il a du mal à démarrer une activité comme discuter mais une fois démarrée, il peut être très heureux de la poursuivre.

Privilégier les conversations courtes

Préférez des échanges courts mais réguliers à de longues conversations. Utilisez des phrases simples, courtes et avec une seule idée. Votre proche qui a des problèmes à retenir trop d’informations pourra suivre la conversation plus facilement.

Joindre le geste à la parole

Si votre proche a désormais du mal à trouver des mots, lui montrer de quoi on parle facilitera sa compréhension de la conversation.

Adapter son élocution

Soutenir un proche atteint d'Alzheimer (2)
Un proche vient en aide à son aîné atteint d’Alzheimer

Articulez et parlez lentement le temps de lui laisser le temps d’intégrer l’information afin de mieux la comprendre.

Utiliser des mots familiers

Privilégiez les mots fréquents à des mots qu’il emploie peu et dont le sens pourrait désormais être perdu.

Favoriser l’écoute active

Assurez-vous que votre proche écoute et comprend ce que vous dites en privilégiant les contacts visuels. Si ce n’est pas le cas, il ne pourra pas se souvenir de ce que vous avez dit.

Penser positif et faire attention à son langage corporel

Privilégiez les phrases à tournure positive qui sont plus simples à comprendre. Votre proche pourra parfois comprendre votre langage corporel plus facilement que votre langage verbal et voir votre colère par exemple sans en comprendre les raisons.

Diagnostiquer la maladie dès les premiers signes…

Si aucun médicament ne permet à ce jour de guérir les patients, un diagnostic dès les premiers signes est indispensable. Il permet en effet de mettre en place un parcours de soins et d’accompagnement adapté, avec des interventions visant le maintien d’une autonomie fonctionnelle des personnes, leur bien-être ainsi que le soutien de l’entourage dans son rôle d’aidant.

En effet, présentant au départ des déficits cognitifs légers, à l’instar de trous de mémoire, le patient expérimente par la suite des troubles plus sévères comme, par exemple, des difficultés à raisonner, à parler ou encore à effectuer des tâches quotidiennes, jusqu’à perdre totalement son autonomie.

Tout au long du suivi, les professionnels doivent donc veiller à l’entourage et à la charge que représentent la vie auprès d’une personne vivant avec un trouble cognitif évolutif. Les aidants doivent être soutenus, accompagnés et aidés, au même titre que les patients. Le médecin traitant a un rôle majeur dans le conseil aux familles, dans la compréhension de la maladie et dans la préservation de leur état de santé.

Laisser un commentaire

Mentions légales
www.tousentandem.com

Le site est édité par Tous en Tandem, n° de SIRET 839 728 623 R.C.S Nanterre, siège social 26, rue de la Justice, 92310 Sèvres

L’adresse email de contact est : contact@tousentandem.com et le numéro de téléphone est : 06 58 04 28 29

La Directrice de la publication est Madame Alexandra de Saivre.

Le Site est hébergé par la société OVH, société par actions simplifiée enregistrée au RCS de Lille Métropole sous le numéro 424 761 419 au capital de 10 069 020 € dont le siège social est situé 2, rue Kellermann 59100 Roubaix, France.

Webmaster (conception/réalisation) : www.marieherbreteau.com

 

Conditions générales d’Utilisation du site internet www.tousentandem.com

Dernière mise à jour : 13 mars 2018


ARTICLE 1 : Objet

Les présentes conditions générales d’utilisation « CGU » ont pour objet d’encadrer les modalités de mise à disposition du site accessible à l’adresse www.tousentandem.com (le « Site ») et leur utilisation par l’utilisateur (l’« Utilisateur »).

Les CGU doivent être acceptées par tout Utilisateur souhaitant accéder au Site. Elles constituent le contrat entre le Site et l’Utilisateur. L’accès au Site par l’Utilisateur signifie son acceptation des présentes conditions générales d’utilisation.


ARTICLE 2 : Mentions légales

Le Site est édité par Tous en Tandem (la « Société »).

La Directrice de la publication est Madame Alexandra de Saivre.

Le Site est hébergé par la société OVH, société par actions simplifiée enregistrée au RCS de Lille Métropole sous le numéro 424 761 419 au capital de 10 069 020 € dont le siège social est situé 2, rue Kellermann 59100 Roubaix, France.


Article 3 : Accès

Le Site est accessible gratuitement en tout lieu et en tout temps à tout Utilisateur ayant un accès à Internet. Tous les frais supportés par l’Utilisateur pour accéder au service (matériel informatique, logiciels, connexion Internet, etc.) sont à sa charge.

La Société met en œuvre tous les moyens mis à sa disposition pour assurer un accès de qualité. Il ne s’agit que d’une obligation de moyens.

Tout événement dû à un cas de force majeure ayant pour conséquence un dysfonctionnement du réseau ou du serveur n’engage pas la responsabilité de la Société.

L’accès au Site peut faire l’objet d’une interruption, d’une suspension, d’une modification sans préavis pour une maintenance ou pour toute autre opération. L’Utilisateur accepte et reconnaît qu’aucune indemnisation suite à l’interruption, à la suspension de l’accès au Site n’est due.


ARTICLE 4 : Propriété intellectuelle

Les marques, logotypes, signes et tout autre élément du Site appartiennent à la Société et ne sauraient être librement reproduits par un .

L’Utilisateur s’engage à ne reproduire aucun des éléments du Site en ce compris l’ensemble des images reproduites sur le Site.


ARTICLE 5 : Données personnelles

La Société assure à l’Utilisateur une collecte et un traitement d’informations personnelles dans le respect de la vie privée conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Les données collectées par la Société ne seront utilisés qu’en relation avec la mise en œuvre des services proposés par la Société et ne sauraient être utilisées à d’autres fins.

En outre, l’Utilisateur est informé que la Société est susceptible d’utiliser des cookies pour permettre un meilleur fonctionnement du Site.


ARTICLE 6: Responsabilité

Les informations diffusées sur le Site sont réputées fiables. Toutefois, la Société ne saurait en garantir la fiabilité.

L’Utilisateur assume seul l’entière responsabilité de l’utilisation des informations et contenus du présent Site.

La responsabilité de la Société ne peut être engagée en cas de force majeure ou du fait imprévisible et insurmontable d’un tiers.

En outre, la Société n’assume aucune responsabilité quant à d’éventuels liens vers d’autres sites.


ARTICLE 7 : Blog et modération

La Société met à disposition des Utilisateurs un espace de blog dans lequel ces derniers peuvent publier des commentaires.

Les Utilisateurs sont informés que la Société peut procéder à la modération des commentaires concernés et publiés sur le Site.

En outre, les Utilisateurs cèdent à la Société l’ensemble de leurs droits de propriété intellectuelle sur les commentaires et autres publications pour toute la durée de protection des droits de propriété intellectuelle en question dans le monde entier et ce, sur tout support, tout format et toute fin.

Plus particulièrement, cela concerne le droit de reproduction, d’utilisation, de traduction, d’adaptation, de correction.

La charte du Tandémien, de la Tandémienne

En intégrant la communauté de Tous en Tandem, chacun s’engage auprès :

Pendant les animations, je m’engage à

  1. Bienveillance : je suis à l’écoute de chacun et patient envers chacun
  2. Empathie : je suis attentif à chaque personne présente pendant l’animation
  3. Enthousiasme : je cherche à créer une cohésion et un esprit d’équipe
  4. Ponctualité : je respecte les horaires
  5. Interactivité : je cherche à développer une interactivité forte avec et entre les résidents

Le non-respect de cette charte entraînera la suppression de votre compte Tous en Tandem.