L’Echappée contre l’isolement des aînés !
Evadez-vous au bout du fil

L’Echappée contre l’isolement des aînés !

logo l'Echappée

Isolement massif d’une partie de la population … mise à l’écart angoissante … Alors que le COVID sévit chaque jour plus de personnes dans le monde et en France, le pic de l’épidémie n’ayant pas encore été atteint, même si il semble que nous nous en approchons …qui d’entre vous n’a pas lu dans tous les médias un appel massif et général à la solidarité ! Solidarité pour les soignants, solidarité pour accompagner les plus fragiles et pour rompre leur isolement grandissant.

Comment y répondre à notre échelle dans une juste mesure : s’échapper même à distance, s’évader au bout du fil … quelques instants suspendus, une anecdote transmise, un sourire ressenti … C’est ce que Tous en Tandem a mis en place pour maintenir ce lien précieux entre les aînés et les Tandémiens.

 

Cette pandémie qui nous dérange et nous panique !

Cette pandémie nous met face à nos propres fragilités ou manquements : fragilités de nos vies qui vont parfois trop vite, fragilités de nos comportements qui s’attachent parfois plus au matériel qu’à l’immatériel, manquements auprès de nos proches ou de nos parents que nous allions voir occasionnellement car nous n’avions pas le temps … et aujourd’hui le temps, oui nous l’avons mais nous ne pouvons être auprès d’eux physiquement. Aujourd’hui cette absence de contact physique, cette absence de liberté de mouvement réelle, nous fait prendre conscience de l’importance capitale du lien social, de l’importance des relations amicales, familiales. Combien d’entre nous a fait un apéro zoom, a passé un appel à un ami qu’il n’avait pas eu, vu depuis longtemps ? Certes de belles occasions de renouer un contact … mais pourtant ce regard, ce lien physique absent nous pèse !  C’est parce qu’il n’est plus que son absence est exacerbée.

Nous sommes pour beaucoup démunis face à l’isolement des plus fragiles, ici je parlerai bien entendu des aînés, des seniors, des vieux qui sont chez eux seuls, ou en structures médicalisées : confinés dans leur chambre, confinés dans leur pièce à vivre ! Oui, les équipes font le maximum pour pallier à cette absence et cet isolement, mais elles s’épuisent doucement et donc se fragilisent.

pandémie COVID 19 isolement forcé

Cet isolement qui nous mobilise !

Comment organiser cet afflux de bonnes volontés alors que les équipes en internes sont déjà sur-sollicitées et réduites ?

Il est intéressant de voir le nombre de personnes qui spontanément se sont mobilisées et qui continuent à le faire, pour apporter leur soutien aux plus fragilisés et pourtant cet élan de solidarité n’est pas toujours récompensé ! Pas récompensé car les équipes qui doivent gérer cet afflux massif de “bonnes volontés” se sont pour beaucoup déjà réorganisées et / ou doivent créer un cadre sécurisé pour ces bénévoles. Mais avant tout les équipes sont submergées par leur quotidien auprès des plus fragilisés pour assurer leur santé, pour faciliter les relations avec les familles (visio, mails, appels), pour gérer des équipes réduites.

Je n’ai évidemment pas la réponse mais la question mérite d’être soulevée. Il y a certes un décalage me semble-t-il entre les réponses nombreuses aux appels à la solidarité et la capacité à absorber cette solidarité massive ! Pourrions-nous, ou plutôt faudrait-il créer une réserve de bénévoles formée avec des missions bien précises (missions organisationnelles, missions exécutives) en cas de nouvelle pandémie pour venir soulager les équipes sur le terrain et prévenir cet isolement social massif ? Evidemment je n’élude pas la question de comment éviter cet isolement même en période “normale”.

solidarité contre l'isolement

Cette pandémie révèle un décalage entre l’ultra-connexion de certains et l’absence de connexion d’autres !

Une autre faiblesse de notre système est révélée. Au XXIème siècle, les EHPAD ou les résidences autonomie, résidences services seniors sont finalement peu “connectés” sans parler de la fracture numérique des personnes âgées à domicile. Dans les structures dans lesquelles nous intervenons, nous nous rendons compte que la wifi n’est pas partout, que les aînés n’ont pas tous un téléphone dans leur chambre, encore moins skype ou whatsapp (que les aînés ne veulent pas ou ne savent pas utiliser), que les animateurs ont un nombre limité de tablettes et ne sont pas forcément formés aux outils de connexion à distance.

Au début du confinement, nous nous sommes rendus compte que nous ne pouvions pas faire une visio conférence avec des aînés pour maintenir nos ateliers culturels et intergénérationnels ! Oui l’interactivité n’aurait pas été la même, bien entendu, oui l’écoute et l’attention auraient été réduites, certes, mais un des freins majeurs auxquels nous nous sommes heurtés fut le manque de connectique pour le mettre en place : pas toujours d’ordinateur portable de disponible dans les structures, pas toujours de wifi, pas forcément d’enceintes pour amplifier le son ou des moyens limités pour que notre système puisse être mis en place facilement sans mobiliser de nouveau les équipes déjà surchargées. De notre côté aussi les Tandémiens ont tous des moyens de connexion différents, et plus ou moins bons, ce qui rendait tout aussi difficile la mise en place de cette solution.

De la même façon quand le confinement a été renforcé, comment maintenir le lien social si les moyens de communication, de vision dans les chambres des résidents sont limités. Des tablettes ont été achetées, mais une ou deux tablettes pour 80 résidents, tous ayant besoin de communiquer avec leur famille. Nouveau casse-tête pour les animateurs, passer de chambre en chambre, désinfecter les tablettes, anticiper les appels des familles, rassurer les aînés. Oui ces appels par skype sont un vrai moment de réconfort et oui les équipes font le maximum pour que les aînés maintiennent ce lien social avec leurs proches.

Bien entendu en “temps normal” cette connectique n’est pas indispensable, mais finalement en cette période de confinement les aînés, les structures qui en sont dotées, ont été moins prises de court que les autres. Il s’agit ici plus d’une observation qui fait réfléchir. Personne ne pouvait anticiper l’impact de cette pandémie, cependant aujourd’hui ou demain avec un peu plus de recul, quel serait le “kit” de communication indispensable si cela se reproduisait ? Quels outils deviennent nécessaires ou indispensables ? Quels moyens existent à coût raisonnable pour assurer ce lien social à distance, pour occuper les aînés de façon ludique, interactive ? Quelle formation donner aux équipes pour assurer cette communication à distance ? Comment mieux prévenir ce qui nous a pris de court aujourd’hui ?

Des équipes fortes : la vraie garantie face à cette pandémie !

Les animateurs courent, passent de chambre en chambre, rassurent comme ils peuvent les aînés fatigués et stressés par la situation. Le syndrome du glissement n’est pas loin pour beaucoup d’entre eux … mais pas parce que les équipes autour d’eux ne font pas bien leur boulot, bien au contraire, elles décuplent d’imagination, de solidarité, d’inventivité .. mais parce qu’être enfermé à huis clos cela n’a jamais été source de mieux-être, bien au contraire. Là encore nous révélons le côté indispensable des équipes suffisamment nombreuses pour entourer, rassurer et accompagner les aînés. Cela renforce encore la question du décloisonnement et de la polyvalence des métiers et de la communication au sein des équipes … Cela confirme la question d’une “réserve formée” prête à intervenir rapidement en structure.

Oui cette pandémie nous révèle l’importance du lien social, de la collectivité et de tout ce qui est mis en place pour dynamiser la vie sociale au sein des structures. Oui le soin est indispensable au bien-être des personnes âgées mais le lien est à mon avis bien plus précieux, car c’est lui qui donne cet élan vital, cette envie de vivre et d’être vivant malgré le poids des années. Se sentir encore utile, rester dans une dynamique d’apprentissage, attendre un RDV régulier, se pré-parer à la rencontre de quelqu’un que nous apprécions, autant de choses que confinés dans 15 m² nos aînés ne peuvent plus faire, ni apprécier. Et c’est cela que les équipes sur le terrain cherchent à maintenir pour ne pas accélérer les “glissements”, ce laisser-aller vers la mort, ce laisser-aller car la vie n’a plus de sens.

J’ose ici une question, est-ce que cette crise va permettre de revaloriser les métiers du grand-âge, de revaloriser les métiers de l’animation et de déplacer le curseur entre soin et animation ? Animation comme animare = donner vie !

A notre échelle, comment maintenir ce lien social vital !

Alors à notre petite échelle, nous avons cherché à nous réinventer pendant cette période. Tous en Tandem propose aux aînés de s’évader au bout du fil avec un de nos Tandémiens. Une échappée intergénérationnelle pour être un relais des équipes, un relais des familles à notre mesure, et maintenir ce lien social avec nos aînés malgré la distance. Ne croyez pas que cela fait juste du bien aux aînés, au contraire, la réciproque est tellement vraie. Nos Tandémiens eux aussi, dans une moindre mesure ressentent cet isolement et ces appels à distance leur font un bien fou ! Utilité réciproque, vitalité retrouvée, partage et transmission le temps d’une conversation. D’autres proposent aussi de très belles choses pour réduire cet isolement social qui saute aux yeux de tous en ces temps confinés.

témoignages croisés sur l'échappée
Qu’est-ce-que l’Echappée Tous en Tandem ?
 

Des questions évidentes se posent !

Peut-être pouvons-nous poser la question : après cette crise cet élan “vital” de solidarité qu’en ferons-nous ? Comment le maintiendrons-nous ? Quelle place donnerons-nous dans les EHPAD, dans les résidences services, dans les résidences autonomie, au lien social, à la dynamique de la vie sociale, aux moyens de communication modernes qui permettent de maintenir ce lien précieux entre les personnes ?

Cette crise est aussi une prise de conscience des faiblesses de notre système et en même temps une magnifique preuve que la solidarité existe dans notre pays à tous les niveaux !

Bravo aux équipes sur le terrain qui prennent SOIN des plus fragiles, bravo aussi à tous les aînés qui ont aussi une très belle philosophie et relativisent souvent beaucoup plus que nous face à ces situations, bravo à tous nos Tandémiens qui même loin essaient de rester proches ! Merci !

Contact Tous en Tandem

Laisser un commentaire

Mentions légales
www.tousentandem.com

Le site est édité par Tous en Tandem, n° de SIRET 839 728 623 R.C.S Nanterre, siège social 26, rue de la Justice, 92310 Sèvres

L’adresse email de contact est : contact@tousentandem.com et le numéro de téléphone est : 06 58 04 28 29

La Directrice de la publication est Madame Alexandra de Saivre.

Le Site est hébergé par la société OVH, société par actions simplifiée enregistrée au RCS de Lille Métropole sous le numéro 424 761 419 au capital de 10 069 020 € dont le siège social est situé 2, rue Kellermann 59100 Roubaix, France.

Webmaster (conception/réalisation) : www.marieherbreteau.com

 

Conditions générales d’Utilisation du site internet www.tousentandem.com

Dernière mise à jour : 13 mars 2018


ARTICLE 1 : Objet

Les présentes conditions générales d’utilisation « CGU » ont pour objet d’encadrer les modalités de mise à disposition du site accessible à l’adresse www.tousentandem.com (le « Site ») et leur utilisation par l’utilisateur (l’« Utilisateur »).

Les CGU doivent être acceptées par tout Utilisateur souhaitant accéder au Site. Elles constituent le contrat entre le Site et l’Utilisateur. L’accès au Site par l’Utilisateur signifie son acceptation des présentes conditions générales d’utilisation.


ARTICLE 2 : Mentions légales

Le Site est édité par Tous en Tandem (la « Société »).

La Directrice de la publication est Madame Alexandra de Saivre.

Le Site est hébergé par la société OVH, société par actions simplifiée enregistrée au RCS de Lille Métropole sous le numéro 424 761 419 au capital de 10 069 020 € dont le siège social est situé 2, rue Kellermann 59100 Roubaix, France.


Article 3 : Accès

Le Site est accessible gratuitement en tout lieu et en tout temps à tout Utilisateur ayant un accès à Internet. Tous les frais supportés par l’Utilisateur pour accéder au service (matériel informatique, logiciels, connexion Internet, etc.) sont à sa charge.

La Société met en œuvre tous les moyens mis à sa disposition pour assurer un accès de qualité. Il ne s’agit que d’une obligation de moyens.

Tout événement dû à un cas de force majeure ayant pour conséquence un dysfonctionnement du réseau ou du serveur n’engage pas la responsabilité de la Société.

L’accès au Site peut faire l’objet d’une interruption, d’une suspension, d’une modification sans préavis pour une maintenance ou pour toute autre opération. L’Utilisateur accepte et reconnaît qu’aucune indemnisation suite à l’interruption, à la suspension de l’accès au Site n’est due.


ARTICLE 4 : Propriété intellectuelle

Les marques, logotypes, signes et tout autre élément du Site appartiennent à la Société et ne sauraient être librement reproduits par un .

L’Utilisateur s’engage à ne reproduire aucun des éléments du Site en ce compris l’ensemble des images reproduites sur le Site.


ARTICLE 5 : Données personnelles

La Société assure à l’Utilisateur une collecte et un traitement d’informations personnelles dans le respect de la vie privée conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Les données collectées par la Société ne seront utilisés qu’en relation avec la mise en œuvre des services proposés par la Société et ne sauraient être utilisées à d’autres fins.

En outre, l’Utilisateur est informé que la Société est susceptible d’utiliser des cookies pour permettre un meilleur fonctionnement du Site.


ARTICLE 6: Responsabilité

Les informations diffusées sur le Site sont réputées fiables. Toutefois, la Société ne saurait en garantir la fiabilité.

L’Utilisateur assume seul l’entière responsabilité de l’utilisation des informations et contenus du présent Site.

La responsabilité de la Société ne peut être engagée en cas de force majeure ou du fait imprévisible et insurmontable d’un tiers.

En outre, la Société n’assume aucune responsabilité quant à d’éventuels liens vers d’autres sites.


ARTICLE 7 : Blog et modération

La Société met à disposition des Utilisateurs un espace de blog dans lequel ces derniers peuvent publier des commentaires.

Les Utilisateurs sont informés que la Société peut procéder à la modération des commentaires concernés et publiés sur le Site.

En outre, les Utilisateurs cèdent à la Société l’ensemble de leurs droits de propriété intellectuelle sur les commentaires et autres publications pour toute la durée de protection des droits de propriété intellectuelle en question dans le monde entier et ce, sur tout support, tout format et toute fin.

Plus particulièrement, cela concerne le droit de reproduction, d’utilisation, de traduction, d’adaptation, de correction.

La charte du Tandémien, de la Tandémienne

En intégrant la communauté de Tous en Tandem, chacun s’engage auprès :

Pendant les animations, je m’engage à

  1. Bienveillance : je suis à l’écoute de chacun et patient envers chacun
  2. Empathie : je suis attentif à chaque personne présente pendant l’animation
  3. Enthousiasme : je cherche à créer une cohésion et un esprit d’équipe
  4. Ponctualité : je respecte les horaires
  5. Interactivité : je cherche à développer une interactivité forte avec et entre les résidents

Le non-respect de cette charte entraînera la suppression de votre compte Tous en Tandem.