Comment Tous en Tandem vous forme aux soft skills du XXIème siècle

Comment Tous en Tandem vous forme aux soft skills du XXIème siècle

Les vingt dernières années ont vu un net changement s’opérer, avec une sollicitation toujours croissante des compétences d’interaction et d’analyse.

 

La mondialisation, les changements démographiques et progrès technologiques sont quelques-unes des orientations qui ont façonné notre société actuelle. Les étudiants d’aujourd’hui devront être capables d’user d’intelligence et d’éthique pour assumer les opportunités qui se présenteront à eux au cours de ce siècle. Tous en Tandem vous livre aujourd’hui une analyse de ce que sont ces compétences dites du XXIème siècle, avant de vous présenter en quoi le fait d’être Tandémien y répond.

Les compétences en question

Le grand défi de l’école d’aujourd’hui est de préparer les jeunes à affronter un avenir que nous ne pouvons pas prévoir. Pour cette raison, l’approche de l’apprentissage tout au long de la vie et de l’enseignement basé sur les compétences (qui vise le développement d’une pensée autonome et une forte capacité à s’adapter activement aux changements) représente le pilier des nouveaux systèmes de formation.

D’une manière générale, il convient de rappeler que l’approche par “compétences” n’implique en aucune manière un renoncement à la valorisation des disciplines et des contenus; au contraire, l’enseignement basé sur les compétences vise à rendre les apprenants plus autonomes, leur permettant de se déplacer plus facilement face à des contextes inconnus et donc capables d’apprendre efficacement, même individuellement.

Compétences transversales et spécifiques 

D”abord, le développement de compétences transversales (comme la résolution de problèmes ou la créativité) et des compétences spécifiques liées aux différents domaines disciplinaires est à la base d’un travail devenu désormais incontournable pour la formation, à tous les niveaux d’études. Ce scénario suppose également des conditions essentielles qui valorisent la participation de l’élève et la centralité de la personne, dans une vision pédagogique qui conçoit l’école comme un «milieu d’apprentissage», dans un sens complexe et articulé mais surtout mesuré sur les besoins de la classe et du groupe, et des individus.
Donc, la conception de cours intégrés centrés sur le développement des compétences pour le XXIe siècle (compétences fondamentales, compétences transversales, qualités de caractère) suppose un fort partage par le conseil de classe et une vision claire des objectifs à atteindre. 

L’origine

En fait, le débat sur le principe de la compétence dans l’action éducative a une longue histoire: il est devenu particulièrement intense depuis les années soixante-dix, sous la forme d’une éducation dite par compétences. Depuis, l’approche proposée envisageait un déplacement de la focalisation sur l’atteinte des objectifs, plutôt que sur le processus éducatif, exprimé en termes de compétences acquises et mises en œuvre comportementales, mais aussi documenté et observé dans une perspective de progression et d’amélioration. Car les recherches et expérimentations menées au cours des décennies suivantes ont conduit à une évolution du concept de compétence qui est aujourd’hui beaucoup plus articulé et tend à intégrer l’état de conscience d’un système socioculturel identifié comme complexité (lire Edgar Morin, relier les connaissances, le défi du XXIème siècle).

Lire aussi : Tous en Tandem : le partenaire des étudiants pour développer leurs compétences

 

Les compétences clé

Le Conseil européen, qui s’est réuni à Lisbonne en 2000, s’est engagé – pour la décennie 2000-2010 – à “devenir l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde, capable de parvenir à une croissance économique durable avec de meilleurs emplois et une plus grande cohésion sociale ». À cette fin, le Parlement européen et le Conseil ont rédigé la recommandation européenne de 2006 sur les compétences clés pour l’apprentissage tout au long de la vie.

Voici les huit compétences citoyennes clés citées:

1) Communication dans la langue maternelle;
2) Communication en langues étrangères;
3) Compétence mathématique et compétences de base en science et technologie;
4) Compétence numérique;
5) Apprendre à apprendre;
6) Compétences sociales et civiques;
7) Esprit d’initiative et entrepreneuriat;
8) Conscience et expression culturelles.

Dans le monde de l’école

En fait, l’école des compétences est une école qui ne renonce pas à la valeur des connaissances et des disciplines, mais qui parvient à favoriser le développement de compétences transversales et de compétences d’application de manière consciente et structurée.
L’évolution de ce modèle pédagogique a des racines profondes et bénéficie désormais d’un large patrimoine d’expériences et de bonnes pratiques, très répandu dans notre système éducatif.
Le contexte de complexité dans lequel nous évoluons rend désormais indispensable de porter cette approche au niveau du système, en prenant également en compte les demandes véhiculées par les universités, les professions et le monde du travail au sens large. 

A cela s’ajoute la nécessité de mieux comprendre l’évolution des processus d’apprentissage, également en tenant compte de l’effet provoqué par les nouvelles technologies et en particulier par la communication numérique.
L’état de connexion permanente et le passage d’un profil cognitif linéaire à un profil réticulaire, qui présuppose les limites et les opportunités du multitâche, rendent cette compréhension encore plus urgente et nécessaire.

Lire aussi : Job étudiant : pourquoi travailler durant ses études est un véritable atout ?

 

Qu’est ce que l’école du XXIème siècle ?

I.  L’école du XXIe siècle se présente avant tout comme un contexte de laboratoire, comme un environnement d’apprentissage: un terme qui implique non seulement une manière d’enseigner différente, mais aussi une approche communicative et relationnelle différente. L’école est de plus en plus configurée comme une communauté, comme un lieu où l’on apprend à être des citoyens actifs et responsables, comme un espace où apprendre et expérimenter des aptitudes et des compétences.

II. L’enseignement par compétences demande un engagement important dans la phase de conception, non seulement de l’enseignant individuel mais de l’ensemble de l’équipe pédagogique qui doit pouvoir partager des objectifs spécifiques et transversaux, des outils et des méthodes pédagogiques, ainsi qu’une approche communicative commune. L’évolution réelle de l’enseignement par compétences – dans la perspective que nous appelons “pour le 21e siècle” – consiste précisément à savoir concevoir de manière intégrée, en tenant compte de la sphère émotionnelle et relationnelle, mais aussi en valorisant les talents, les curiosités et les intégrations des apprenants.

Ses aspects fondamentaux

3. En ce sens, l’exercice d’une pédagogie des émotions qui considère l’espace scolaire aussi comme un lieu d’apprentissage de comparaison, de dialogue, de relation avec les autres, de reconnaissance de la relation entre l’individu et la communauté revêt une importance particulière. La responsabilité, ainsi qu’un patrimoine de valeur commune (comme la pluralité et l’inclusion) qui étaye le principe de la société démocratique et de la citoyenneté. Ce type d’approche implique une perspective de partage entre enseignants qui peut être renforcée par un mode de travail collaboratif.

4. Un aspect très important de ces processus est celui de l’intégration des nouvelles technologies dans l’enseignement ordinaire. Les recherches les plus récentes confirment que l’utilisation du numérique peut être une ressource précieuse à condition qu’elle corresponde à un fort niveau de sensibilisation pédagogique et qu’elle s’inscrive dans une évaluation minutieuse du contexte et des exigences. Le risque de la soi-disant «surcharge cognitive» (voir théorie de John Sweller), par laquelle l’utilisation d’outils technologiques peut générer des phénomènes de redondance ou de distraction chez les apprenants inexpérimentés, ne doit pas être sous-estimé et montre clairement à quel point il est important pour les enseignants  d’appréhender avec une extrême prudence les subventions qu’ils ont l’intention d’utiliser.

 Une approche très courante aux États-Unis, visant à contenir ces effets secondaires, est celle du TPACK, Technological Pedagogical Content Knowledge, axé d’une part sur la consolidation des compétences des enseignants et d’autre part sur le renforcement de leur efficacité.

Devenir Tandémien, ou comment répondre aux compétences du XXIème siècle

Si l’on reprend point par point les huit compétences clés, on se rend compte que le fait d’animer des ateliers culturels au sein de Tous en Tandem donc d’être Tandémien , répond au 3/4 de ces compétences.

1/ Communication dans la langue maternelle 

Selon certains experts, l’usage du français est de plus en plus mis à mal par notre génération. Au delà du fait que nous demandions à nos étudiants d’avoir une pratique du français courant, le fait de présenter des supports culturels où un gros travail a été fait sur la syntaxe, la grammaire, l’utilisation d’expressions et d’anecdotes culturelles plus ou moins méconnues , renforce la diction et représente une bonne alternative à un cours de français d’1h30.  De plus, le fait de communiquer avec l’ancienne  génération, qui accorde globalement plus d’importance à l’utilisation d’un bon français, est aussi un axe d’amélioration de la communication en français pour nos Tandémiens.

2/ Compétence numérique

Le fait de mettre en place nos ateliers, à travers les branchements de vidéo-projecteurs, mais également le lancement des diapositives de présentation et le contrôle de celle ci, constitue déjà en soi une approche numérique de base. Là où nous incluons un peu plus nos Tandémiens dans le vif du sujet, c’est lorsqu’ils organisent des ateliers visio, au détour de l’utilisation de plateformes de visio-conférence, telles que WhereBy ou Google Meet, et qu’ils sont dès lors à la fois censés faire preuve d’une culture numérique suffisante et censés apprendre au cours de ces séances des réflexes numériques qui leur seront utiles par la suite.

3/ Apprendre à apprendre

La transversalité des différents apprentissages, à la fois humains, culturels, techniques, sociaux, organisationnels et manageriaux, que procurent les ateliers Tous en Tandem, suffit à répondre entièrement à cette compétence. 

Être Tandémien, une mission qui répond aux compétences du XXième siècle.

 

4/ Compétences sociales et civiques

Intéragir avec des personnes âgées, dans un établissement qui leur est dédié, avec des règles associées, demande un certain civisme et une intelligence sociale, qui se développe également avec la pratique régulière des ateliers. Parler avec le langage approprié, à un niveau audible, sans discriminer, tout en créant une dynamique sociale intéressante pour les deux partis est un exercice qui sera utile à bien des égards, que ça soit dans le cadre d’une réunion future dans un cadre professionnel, d’une présentation scolaire ou même dans la vie de tous les jours.

5/ Esprit d’initiative et entrepreneuriat

Les ateliers Tous en Tandem donnent l’occasion à nos Tandémiens de “manager” un groupe de seniors dans une dynamique d’interaction socio-culturelle. Cette mission est propice aux initiatives personnelles, que ça soit communicatives ou sociales, et peut être aisément comparée, voire implémentée dans une logique entrepreneuriale ; Être force de proposition est une qualité très demandée et souvent appréciée à sa juste valeur par les recruteurs des entreprises de tous domaines.

6/ Conscience et expression culturelles

Dans un monde où le rapport à l'”autre” (dans sa définition proche du sens de”l’étranger”) prend toujours plus d’importance, il est important d’avoir des repères culturels solides et consciencieux. En ce sens, les ateliers Tous en Tandem, en plus de consolider les notions culturelles de nos Tandémiens , leur offre un arsenal de réflexion et une nouvelle approche quant à la manière d’utiliser leur bagage.

Même si la communication en langues étrangères, les compétences mathématiques, et celles basiques en science et technologie ne serviront potentiellement que quelques ateliers à la thématique connexe, on peut considérer qu’au vu des points abordés, le job de Tandémien remplit aisément la fiche de compétences requises au XXIème siècle.

Alors si vous souhaitez devenir l’étudiant du XXIème sièclelaissez vous tenter par la mission Tandémienne !

Enzo Pacitti, responsable communications chez Tous en Tandem.

Laisser un commentaire

Mentions légales
www.tousentandem.com

Le site est édité par Tous en Tandem, n° de SIRET 839 728 623 R.C.S Nanterre, siège social 26, rue de la Justice, 92310 Sèvres

L’adresse email de contact est : contact@tousentandem.com et le numéro de téléphone est : 06 58 04 28 29

La Directrice de la publication est Madame Alexandra de Saivre.

Le Site est hébergé par la société OVH, société par actions simplifiée enregistrée au RCS de Lille Métropole sous le numéro 424 761 419 au capital de 10 069 020 € dont le siège social est situé 2, rue Kellermann 59100 Roubaix, France.

Webmaster (conception/réalisation) : www.marieherbreteau.com

 

Conditions générales d’Utilisation du site internet www.tousentandem.com

Dernière mise à jour : 13 mars 2018


ARTICLE 1 : Objet

Les présentes conditions générales d’utilisation « CGU » ont pour objet d’encadrer les modalités de mise à disposition du site accessible à l’adresse www.tousentandem.com (le « Site ») et leur utilisation par l’utilisateur (l’« Utilisateur »).

Les CGU doivent être acceptées par tout Utilisateur souhaitant accéder au Site. Elles constituent le contrat entre le Site et l’Utilisateur. L’accès au Site par l’Utilisateur signifie son acceptation des présentes conditions générales d’utilisation.


ARTICLE 2 : Mentions légales

Le Site est édité par Tous en Tandem (la « Société »).

La Directrice de la publication est Madame Alexandra de Saivre.

Le Site est hébergé par la société OVH, société par actions simplifiée enregistrée au RCS de Lille Métropole sous le numéro 424 761 419 au capital de 10 069 020 € dont le siège social est situé 2, rue Kellermann 59100 Roubaix, France.


Article 3 : Accès

Le Site est accessible gratuitement en tout lieu et en tout temps à tout Utilisateur ayant un accès à Internet. Tous les frais supportés par l’Utilisateur pour accéder au service (matériel informatique, logiciels, connexion Internet, etc.) sont à sa charge.

La Société met en œuvre tous les moyens mis à sa disposition pour assurer un accès de qualité. Il ne s’agit que d’une obligation de moyens.

Tout événement dû à un cas de force majeure ayant pour conséquence un dysfonctionnement du réseau ou du serveur n’engage pas la responsabilité de la Société.

L’accès au Site peut faire l’objet d’une interruption, d’une suspension, d’une modification sans préavis pour une maintenance ou pour toute autre opération. L’Utilisateur accepte et reconnaît qu’aucune indemnisation suite à l’interruption, à la suspension de l’accès au Site n’est due.


ARTICLE 4 : Propriété intellectuelle

Les marques, logotypes, signes et tout autre élément du Site appartiennent à la Société et ne sauraient être librement reproduits par un .

L’Utilisateur s’engage à ne reproduire aucun des éléments du Site en ce compris l’ensemble des images reproduites sur le Site.


ARTICLE 5 : Données personnelles

La Société assure à l’Utilisateur une collecte et un traitement d’informations personnelles dans le respect de la vie privée conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Les données collectées par la Société ne seront utilisés qu’en relation avec la mise en œuvre des services proposés par la Société et ne sauraient être utilisées à d’autres fins.

En outre, l’Utilisateur est informé que la Société est susceptible d’utiliser des cookies pour permettre un meilleur fonctionnement du Site.


ARTICLE 6: Responsabilité

Les informations diffusées sur le Site sont réputées fiables. Toutefois, la Société ne saurait en garantir la fiabilité.

L’Utilisateur assume seul l’entière responsabilité de l’utilisation des informations et contenus du présent Site.

La responsabilité de la Société ne peut être engagée en cas de force majeure ou du fait imprévisible et insurmontable d’un tiers.

En outre, la Société n’assume aucune responsabilité quant à d’éventuels liens vers d’autres sites.


ARTICLE 7 : Blog et modération

La Société met à disposition des Utilisateurs un espace de blog dans lequel ces derniers peuvent publier des commentaires.

Les Utilisateurs sont informés que la Société peut procéder à la modération des commentaires concernés et publiés sur le Site.

En outre, les Utilisateurs cèdent à la Société l’ensemble de leurs droits de propriété intellectuelle sur les commentaires et autres publications pour toute la durée de protection des droits de propriété intellectuelle en question dans le monde entier et ce, sur tout support, tout format et toute fin.

Plus particulièrement, cela concerne le droit de reproduction, d’utilisation, de traduction, d’adaptation, de correction.

La charte du Tandémien, de la Tandémienne

En intégrant la communauté de Tous en Tandem, chacun s’engage auprès :

Pendant les animations, je m’engage à

  1. Bienveillance : je suis à l’écoute de chacun et patient envers chacun
  2. Empathie : je suis attentif à chaque personne présente pendant l’animation
  3. Enthousiasme : je cherche à créer une cohésion et un esprit d’équipe
  4. Ponctualité : je respecte les horaires
  5. Interactivité : je cherche à développer une interactivité forte avec et entre les résidents

Le non-respect de cette charte entraînera la suppression de votre compte Tous en Tandem.