Les objets connectés pour les seniors : danger ou opportunité ?

Les objets connectés pour les seniors : danger ou opportunité ?

Le secteur des objets connectés est en hyper-croissance et devrait dépasser les 20.5 milliards d’unités d’ici l’an prochain. Si ce marché répond aux besoins des seniors dans une logique de maintien à domicile, avec des produits adaptés et sécurisants, certains ne sont pas de cet avis et considèrent ces nouvelles technologies comme un danger. Explications.

Nouvelles technologies : de nouveaux produits adaptés

A l’apparition d’Internet, les seniors ne se sentaient pas forcément concernés par le sujet, la donne a désormais bien changé ! Loin d’être réfractaires aux nouvelles technologies, les seniors actuels sont même généralement des utilisateurs assidus. D’après le CREDOC, ils seraient près d’un tiers à être inscrits sur les réseaux sociaux.

De plus, aujourd’hui, 42% des plus de 60 ans et 20% des plus de 70 ans possèdent un Smartphone. Côté tablette, ils sont 31% de plus de 60 ans et 20% de plus de 70 ans à en être équipés. Ce nouveau paysage numérique incite les fabricants à adapter leur offre, à simplifier l’utilisation de leurs produits et à mettre l’accent sur l’ergonomie : taille des caractères réglable, boutons simples d’accès, formation et mise en service à domicile, fonctionnalités simplifiées, service d’assistance…

La sécurité des utilisateurs au cœur des débats

La thématique du « Big Data » est régulièrement au cœur des débats et cela ne fait que commencer. En effet, la pratique du « Quantified Self » est particulièrement en vogue : propre aux objets connectés, elle consiste à s’autogérer et à mesurer seul les indicateurs de santé (qualité du sommeil, tension artérielle, consommation de calories…). La question du stockage de données se pose donc, ce qui a d’ailleurs incité la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) à lancer un appel à la prudence en ce qui concerne le partage des données relatives au « Quantified Self », ce à quoi s’ajoutent les problématiques de sécurité intrinsèques aux objets connectés…

Les objets connectés : un rôle positif pour le maintien à domicile

Surveiller notre santé, améliorer notre qualité de vie, favoriser les échanges ou encore contribuer au maintien de notre autonomie… Les services que nous apportent les objets connectés sont pourtant nombreux. D’ailleurs, selon le baromètre établi par l’OCIRP (2017), 78.4% des Français estiment que les objets connectés jouent un rôle positif pour le maintien à domicile.

Les technologies domotiques, robotiques et de téléassistance permettent par exemple d’assurer la sécurité de leurs utilisateurs, d’accentuer leur confort ou encore de les rassurer. Ces derniers font désormais partie de notre quotidien : 23% des Français en possèdent déjà une (source : IAB France/Médiamétrie) et 12% en possèdent plusieurs.

C’est un fait, les objets connectés apportent divers services aux aînés et participent au bien-vieillir en :

  • Facilitant la communication aidant-aidé par des dispositifs de suivi à distance
  • Assistant les aînés au quotidien (rappel de prise de médicaments, capteurs de détection de chute, géolocalisation d’objets ou de personnes…)
  • Permettant un meilleur suivi de la santé (pèse-personne intelligent, montre connectée…)
  • Incitant à la pratique d’activités physiques en assurant un suivi des progrès
  • Anticipant les risques et l’entrée en dépendance par une analyse prédictive
  • Renforçant les liens intergénérationnels et en facilitant la communication avec les autres générations.

Ne pas laisser de côté l’humain

Bien qu’utiles, les objets connectés ne doivent jamais être privilégiés au détriment de l’humain. Et c’est là tout l’enjeu. La robotique, la domotique et la e-santé se développent et loin de nous l’idée de ne pas nous en réjouir ! C’est bien évidemment une bonne chose. Cependant, le rôle des professionnels et des proches aidants doit lui-aussi évoluer, pour passer d’une logique d’assistance au quotidien à une logique plus sociale (présence, échanges…).

La communication virtuelle et connectée ne peut remplacer ni compenser la relation face-à-face. « Elle ne peut combler l’impression de solitude et parfois d’isolement ressentis par nos aînés », explique Alexandra de Saivre, Fondatrice de Tous en Tandem.

« Tout Homme pour vivre à besoin de se sentir exister, considérer et pour cela seule la relation humaine, la relation à l’autre peut le permettre. La relation comme échange  physique, la relation comme communication, la relation comme dialogue entre 2 personnes. Mais cette relation ne peut se faire au travers d’écrans virtuels seulement, cette relation a besoin du toucher, du regard, de la sensation pour exister ».

« Avec Tous en Tandem, nous nous employons à défendre ce point de vue, à défendre la relation humaine en petit groupe de 10 à 15, sans pour autant dénigrer les nouvelles technologies. Notre objectif : favoriser des activités culturelles, interactives et intergénérationnelles pour faire travailler les mémoires des aînés, renforcer leur sentiment d’utilité auprès des Tandémiens, booster leur vitalité et ainsi participer à la prévention de l’entrée en dépendance ».

La vie sociale, un maillon essentiel du bien-vieillir, du mieux-vieillir

Il faut le dire et le répéter : avoir une vie sociale contribue à être en bonne santé et à garder le moral au beau fixe ! Ceci est d’ailleurs valable à tout âge, mais principalement une fois l’âge de la retraite atteint.

Bien qu’utiliser les objets connectés soient une bonne chose, pratiquer une activité physique régulière tout comme une activité intellectuelle / cognitive est le meilleur moyen de maintenir ses capacités cognitives au fur et à mesure que l’on avance en âge. Les bénéficiaires des services Tous en Tandem l’ont bien compris : en faisant preuve de curiosité, d’envie d’apprendre à tout âge, on nourrit son esprit et on favorise ainsi une meilleure autonomie !Tous en Tandem Espace Professionnels

Laisser un commentaire

Mentions légales
www.tousentandem.com

Le site est édité par Tous en Tandem, n° de SIRET 839 728 623 R.C.S Nanterre, siège social 26, rue de la Justice, 92310 Sèvres

L’adresse email de contact est : contact@tousentandem.com et le numéro de téléphone est : 06 58 04 28 29

La Directrice de la publication est Madame Alexandra de Saivre.

Le Site est hébergé par la société OVH, société par actions simplifiée enregistrée au RCS de Lille Métropole sous le numéro 424 761 419 au capital de 10 069 020 € dont le siège social est situé 2, rue Kellermann 59100 Roubaix, France.

Webmaster (conception/réalisation) : www.marieherbreteau.com

 

Conditions générales d’Utilisation du site internet www.tousentandem.com

Dernière mise à jour : 13 mars 2018


ARTICLE 1 : Objet

Les présentes conditions générales d’utilisation « CGU » ont pour objet d’encadrer les modalités de mise à disposition du site accessible à l’adresse www.tousentandem.com (le « Site ») et leur utilisation par l’utilisateur (l’« Utilisateur »).

Les CGU doivent être acceptées par tout Utilisateur souhaitant accéder au Site. Elles constituent le contrat entre le Site et l’Utilisateur. L’accès au Site par l’Utilisateur signifie son acceptation des présentes conditions générales d’utilisation.


ARTICLE 2 : Mentions légales

Le Site est édité par Tous en Tandem (la « Société »).

La Directrice de la publication est Madame Alexandra de Saivre.

Le Site est hébergé par la société OVH, société par actions simplifiée enregistrée au RCS de Lille Métropole sous le numéro 424 761 419 au capital de 10 069 020 € dont le siège social est situé 2, rue Kellermann 59100 Roubaix, France.


Article 3 : Accès

Le Site est accessible gratuitement en tout lieu et en tout temps à tout Utilisateur ayant un accès à Internet. Tous les frais supportés par l’Utilisateur pour accéder au service (matériel informatique, logiciels, connexion Internet, etc.) sont à sa charge.

La Société met en œuvre tous les moyens mis à sa disposition pour assurer un accès de qualité. Il ne s’agit que d’une obligation de moyens.

Tout événement dû à un cas de force majeure ayant pour conséquence un dysfonctionnement du réseau ou du serveur n’engage pas la responsabilité de la Société.

L’accès au Site peut faire l’objet d’une interruption, d’une suspension, d’une modification sans préavis pour une maintenance ou pour toute autre opération. L’Utilisateur accepte et reconnaît qu’aucune indemnisation suite à l’interruption, à la suspension de l’accès au Site n’est due.


ARTICLE 4 : Propriété intellectuelle

Les marques, logotypes, signes et tout autre élément du Site appartiennent à la Société et ne sauraient être librement reproduits par un .

L’Utilisateur s’engage à ne reproduire aucun des éléments du Site en ce compris l’ensemble des images reproduites sur le Site.


ARTICLE 5 : Données personnelles

La Société assure à l’Utilisateur une collecte et un traitement d’informations personnelles dans le respect de la vie privée conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Les données collectées par la Société ne seront utilisés qu’en relation avec la mise en œuvre des services proposés par la Société et ne sauraient être utilisées à d’autres fins.

En outre, l’Utilisateur est informé que la Société est susceptible d’utiliser des cookies pour permettre un meilleur fonctionnement du Site.


ARTICLE 6: Responsabilité

Les informations diffusées sur le Site sont réputées fiables. Toutefois, la Société ne saurait en garantir la fiabilité.

L’Utilisateur assume seul l’entière responsabilité de l’utilisation des informations et contenus du présent Site.

La responsabilité de la Société ne peut être engagée en cas de force majeure ou du fait imprévisible et insurmontable d’un tiers.

En outre, la Société n’assume aucune responsabilité quant à d’éventuels liens vers d’autres sites.


ARTICLE 7 : Blog et modération

La Société met à disposition des Utilisateurs un espace de blog dans lequel ces derniers peuvent publier des commentaires.

Les Utilisateurs sont informés que la Société peut procéder à la modération des commentaires concernés et publiés sur le Site.

En outre, les Utilisateurs cèdent à la Société l’ensemble de leurs droits de propriété intellectuelle sur les commentaires et autres publications pour toute la durée de protection des droits de propriété intellectuelle en question dans le monde entier et ce, sur tout support, tout format et toute fin.

Plus particulièrement, cela concerne le droit de reproduction, d’utilisation, de traduction, d’adaptation, de correction.

La charte du Tandémien, de la Tandémienne

En intégrant la communauté de Tous en Tandem, chacun s’engage auprès :

Pendant les animations, je m’engage à

  1. Bienveillance : je suis à l’écoute de chacun et patient envers chacun
  2. Empathie : je suis attentif à chaque personne présente pendant l’animation
  3. Enthousiasme : je cherche à créer une cohésion et un esprit d’équipe
  4. Ponctualité : je respecte les horaires
  5. Interactivité : je cherche à développer une interactivité forte avec et entre les résidents

Le non-respect de cette charte entraînera la suppression de votre compte Tous en Tandem.