Actualités

Ateliers culturels, interactifs et intergénérationnels

TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC SUR L’IMPACT POSITIF DE NOS ATELIERS

Accueil » Le blog » Le marché des seniors, un secteur en perpétuelle évolution

Le marché des seniors, un secteur en perpétuelle évolution

27 Juil, 2021 | Lutter contre l’âgisme

Plus de 15 millions de personnes sont âgées de plus de 60 ans et le chiffre devrait grimper à plus de 20 millions en 2030.

Le marché des seniors, ou « Silver économie », a fortement évolué ces dernières décennies et ne va cesser de se transformer. Les plus de 50 ans représentent désormais plus de 50 % des dépenses d’alimentation, d’équipements, de loisirs et près de 60 % des dépenses de santé. Les acteurs se doivent d’imaginer de nouveaux produits et services pour répondre aux besoins de la population vieillissante.

Selon les chiffres du Ministère des Solidarités et de la Santé, en France,

Seniors : de qui parle-t-on ?

En 2018, il n’y a pas un senior type mais plusieurs catégories de seniors.

Que l’on s’explique, il existe différentes générations :

La génération X

Les jeunes seniors ou « génération X », âgés de 55 à 65 ans, sensibles à la société de consommation

Les baby-boomers

Les « baby-boomers », âgés de 65 à 75 ans, une génération de nature optimiste et marquée par l’idée que tout est possible

La génération T

Et enfin la génération T, ou génération « silencieuse », de plus de 75 ans, davantage marquée par la guerre et moins sensible aux nouvelles technologies.

Ces différentes catégories de seniors n’ont pas les mêmes aspirations, les mêmes besoins, ni même les mêmes revenus.

Il est important d’en prendre conscience. Les « nouveaux seniors » sont en bonne santé, travaillent encore pour la plupart, bénéficient d’un certain pouvoir d’achat non pas uniquement dédié au maintien de leur autonomie.

Une étude de Mc Kinsey explique d’ailleurs que 60% de la hausse de consommation que nous connaîtrons d’ici 2030 va être générée par les personnes âgées de 60 ans et plus.

Etude de Mc Kinsey

La donne a changé, la majorité des personnes âgées vieillissent maintenant dans de bonnes conditions et l’âge moyen de perte d’autonomie est de 83 ans. Seuls 8% des plus de 60 ans sont dépendants, toujours d’après le Ministère des Solidarités et de la santé.

Le vieillissement de la population, un enjeu de société

Il est important de reconsidérer le vieillissement de notre population.

C’est d’ailleurs tout l’enjeu de la Silver économie (ndlr : l’économie dédiée à l’avancée en âge), qui cherche à faire évoluer l’idée que l’on se fait du parcours de vie dans sa globalité.

Senior - Technologie

Dans chacun des marchés liés de près ou de loin à la Silver économie (objets connectés, téléassistance, logement, santé, services à la personne…), il convient de distinguer ces 3 grandes catégories de seniors, en raison de leurs caractéristiques propres, des besoins exprimés et des dispositifs de financement qui leur sont rattachés.

En d’autres termes, si les « jeunes seniors » bénéficient encore d’un certain confort en termes de pouvoir d’achat, les seniors dépendants sont considérés comme une cible plus fragile et plus vulnérable.

Des habitats collectifs adaptés aux nouveaux besoins

En tant que lieu de vie des seniors, l’habitat doit garantir sécurité et indépendance.

Encore une fois, les personnes âgées de 75 ans et plus et les boomers n’ont pas les mêmes besoins. Ces derniers perçoivent la retraite comme un nouveau départ, plein d’opportunités, et attendent une qualité de vie identique, voire supérieure, à celle qu’ils ont connue jusqu’à présent, d’où l’essor des résidences services pour seniors en France. Au-delà des enjeux économiques et sociétaux de la transition démographique, il convient de prendre en compte les enjeux intergénérationnels et humains, d’autant plus au sein de ces établissements.

Des beaux exemples d’évolution des mentalités

Certains d’entre eux sont aujourd’hui de beaux exemples d’évolution des mentalités puisque la plupart s’engage pour le bien-être et la qualité de vie de leurs résidents : ateliers créatifs, zoothérapie, art-thérapie, jeux… l’objectif étant d’impliquer au maximum l’humain, de redonner du sens à leur quotidien et de capitaliser sur la transmission des savoirs.

Bon nombre d’animations fleurissent dans les EHPAD et résidences services pour les seniors autonomes : les animations intergénérationnelles proposées par Tous en Tandem en sont le parfait exemple.

« Il est primordial que nos aînés soient stimulés et conservent du lien social, a fortiori avec les jeunes dans une optique de transmission (…) Nous avons à cœur de favoriser la complicité entre les générations, une des clés selon nous du bien-vieillir de demain ».

Comme l’explique Alexandra de Saivre, Fondatrice du réseau de complicité intergénérationnelle

Vous pourriez aussi aimer

La Semaine Bleue, 70 ans déjà !

La Semaine Bleue, 70 ans déjà !

A 70 ans, la Semaine Bleue est toujours aussi proche des besoins des seniors... 70 ans d’histoire pour la valorisation de la place des aînés dans la vie sociale La journée Nationale des Vieillards Créé en 1951, la Semaine Bleue, qui s’appelait initialement la...

lire plus