La Semaine Bleue : focus sur le rendez-vous annuel dédié aux seniors !

La Semaine Bleue : focus sur le rendez-vous annuel dédié aux seniors !

L’affiche de cette année

 

Non, on ne parle pas d’une semaine dédiée aux océans, ni de sept jours consacrés aux Schtroumpfs. La Semaine Bleue est en réalité une semaine nationale destinée aux retraités et personnes âgées. Ayant vu le jour en 1951, elle s’articule chaque année autour d’une thématique précise. Les acteurs de la silver economy s’engagent auprès de leurs aînés le temps d’une semaine. Cette année, le thème est “Ensemble, bien dans son âge, bien dans son territoire” et Tous en Tandem y participe ! Nous allons nous intéresser à son histoire, et de voir si elle a toujours le même but de nos jours.

Le commencement de la Semaine Bleue dans les années 50

Face aux souffrances de nombreuses «personnes âgées», le ministère de la Santé créé en 1951 la «Journée des Vieillards». L’objectif est de collecter des fonds pour aider les personnes âgées dans le besoin. L’aide se verse sous forme de bons alimentaires, de charbon et d’électricité. L’arrêté ministériel confie l’organisation des activités de levée de fonds au «Comité national d’entente»,  composé de grandes associations caritatives . L’Union nationale des oeuvres et organismes privés sanitaires et sociaux (Uniopss) coordonne le secrétariat général . Au niveau départemental, la direction des affaires sanitaires et sociales (Ddas), sous la tutelle du préfet, se charge de créer et de diriger les comités départementaux.

 

Une des première affiches de la Semaine Bleue, à l’époque où elle s’appelait encore la Journée des Vieillards.

 

La journée est précédée d’appels aux dons, avec toute une communication insistant sur la pauvreté des seniors. Des associations locales se chargent de la collecte  (Saint Vincent de Paul, Secours catholique,  Bureaux de bienfaisance, etc.). Petit à petit émerge un souci de solidarité, de bienveillance. Une partie de l’argent sert à la création du premier lot de services d’aide aux familles.

Une nouvelle formulation pendant les années 70

En  1971 , la loi Boulin augmente les retraites des seniors.

Le mot « vieillard » est remplacé par « personnes âgées ». L’accent est mis sur la solidarité, volontaire, familiale, amicale, associative, de voisinage mais aussi sur la solidarité institutionnelle.

 

Lire aussi : Retour sur la Semaine Bleue, consacrée aux personnes âgées

 

 

À l’échelle locale, les manifestations se démultiplient et les activités proposées aux seniors s’étoffent (conférences, activités sportives, etc…).

La “Journée des Personnes âgées” devient la  « Semaine des retraités, personnes âgées et de leurs associations » avant de devenir enfin la « Semaine bleue ».

Un slogan apparaît (il est toujours d’actualité) : « 365 jours pour agir, 7 pour le dire ».

D’autres organismes viennent s’implémenter  au  Comité national d’organisation de la Semaine bleue . Par exemple, le mouvement chrétien des retraités, les clubs des aînés ruraux, la fondation nationale de gérontologie,etc..

Les associations caritatives s’éloignent petit à petit. À l’échelle locale, ce sont les offices de personnes âgées et les maisons de retraite, qui assurent les premiers rôles.

Les années 80 : l’introduction de la notion “intergénérationnelle” dans la Semaine Bleue

Le secrétaire d’État de l’époque, Joseph Franceschi , lance une campagne gouvernementale sur le thème de la solidarité intergénérationnelle en 1981. Le ministre Théo Braun, chargé des personnes âgées, met en avant la Semaine bleue et supprime la collecte de fonds.
En 1988, il introduit une subvention gouvernementale pour la Semaine Bleue.

Encore une fois, de nouveaux partenaires rejoignent l’aventure : le Comité national des retraités et personnes âgées (CNRPA) et les grandes institutions de retraite de la Sécurité sociale et des retraites complémentaires.

 

Lire aussi : L’intergénérationnel , un vecteur de cohésion sociale.

 

Au fait, pourquoi la couleur bleue ?

En 2011, sur la plaquette réalisée à l’occasion des 60 ans de la Semaine Bleue , on peut lire :

« Mieux valait dès lors, pour la désignation de notre Semaine, ne pas trop attendre d’un titre qui se bornerait à donner une définition inévitablement lourde et complexe du public qu’elle visait.
Mieux valait s’en remettre à un symbole, à condition de bien le choisir.D’où notre choix du bleu, qui a un pouvoir évocateur et la capacité de trouver un large écho partout.  Je veux parler, bien entendu, de celles de Cité Bleue et de Radio Bleue. C’est ainsi que la Journée Nationale des Vieillards, après un long périple et bien des changements, est devenue la Semaine Bleue. »

 

Existe t’il des Semaines Bleues à l’étranger ? 

Sans pour autant partager les spécificités de la Semaine Bleue française, il existe tout de même des équivalents à ces sept jours dédiés aux aînés un peu partout dans le monde. Parmi les plus notables, on pense à celle de nos voisins wallons : la Semaine de l’Intergénération. Son but ? Appuyer et mettre en lumière les initiatives dédiées aux aînés, sensibiliser aux enjeux intergénérationnels et contribuer à briser les stéréotypes liés à l’âge. Les États-Unis ne sont également pas en reste avec la Elder’s Week (littéralement semaine des aînés) qui est organisée à des moments différents de l’année et avec des changements organisationnels d’un état à l’autre.

 

Une initiative qui a sa place dans notre classement des meilleures initiatives intergénérationnelles !

 

La Semaine Bleue de cette année 

La Semaine Bleue 2020 a pour objectif de développer et de valoriser la place que les aînés  occupent dans la communauté et ce, quels que soient leur âge et leur degré d’autonomie. Il s’agit d’impliquer les plus âgés dans la vie sociale et faciliter leur engagement dans les projets de développement de leur territoire. Lutter contre l’isolement social et la relégation sociale dont elle est la conséquence sera un des maîtres- mots de cette Semaine Bleue. 

« Tout ce que vous faites pour moi mais sans moi, vous le faites contre moi », disait Gandhi. Une maxime indémodable, et qui doit nous pousser à veiller et à associer très étroitement les personnes âgées à la programmation et à la réalisation d’actions  dans le cadre de la Semaine Bleue.

La crise du Covid  contribue à révéler le sort peu enviable des personnes âgées isolées à leur domicile, et condamnées au confinement renforcé au motif qu’elles pourraient être contaminées, et entraîner le débordement des services de réanimation. Mais il est remarquable de constater que cette situation suscite des élans de solidarité et de fraternité propres à forcer l’admiration. Nous avons nous même mis en place durant cette période les Échappées , des échanges téléphoniques intergénérationnels visant à lutter contre l’isolement massif des seniors. Enfin, dans le cadre de cette Semaine Bleue, nous proposons de vous faire découvrir nos ateliers culturels et intergénérationnels en visio – voire en présentiel si votre structure permet cela. Cliquez ici pour en savoir plus sur notre offre découverte.

Laisser un commentaire

Mentions légales
www.tousentandem.com

Le site est édité par Tous en Tandem, n° de SIRET 839 728 623 R.C.S Nanterre, siège social 26, rue de la Justice, 92310 Sèvres

L’adresse email de contact est : contact@tousentandem.com et le numéro de téléphone est : 06 58 04 28 29

La Directrice de la publication est Madame Alexandra de Saivre.

Le Site est hébergé par la société OVH, société par actions simplifiée enregistrée au RCS de Lille Métropole sous le numéro 424 761 419 au capital de 10 069 020 € dont le siège social est situé 2, rue Kellermann 59100 Roubaix, France.

Webmaster (conception/réalisation) : www.marieherbreteau.com

 

Conditions générales d’Utilisation du site internet www.tousentandem.com

Dernière mise à jour : 13 mars 2018


ARTICLE 1 : Objet

Les présentes conditions générales d’utilisation « CGU » ont pour objet d’encadrer les modalités de mise à disposition du site accessible à l’adresse www.tousentandem.com (le « Site ») et leur utilisation par l’utilisateur (l’« Utilisateur »).

Les CGU doivent être acceptées par tout Utilisateur souhaitant accéder au Site. Elles constituent le contrat entre le Site et l’Utilisateur. L’accès au Site par l’Utilisateur signifie son acceptation des présentes conditions générales d’utilisation.


ARTICLE 2 : Mentions légales

Le Site est édité par Tous en Tandem (la « Société »).

La Directrice de la publication est Madame Alexandra de Saivre.

Le Site est hébergé par la société OVH, société par actions simplifiée enregistrée au RCS de Lille Métropole sous le numéro 424 761 419 au capital de 10 069 020 € dont le siège social est situé 2, rue Kellermann 59100 Roubaix, France.


Article 3 : Accès

Le Site est accessible gratuitement en tout lieu et en tout temps à tout Utilisateur ayant un accès à Internet. Tous les frais supportés par l’Utilisateur pour accéder au service (matériel informatique, logiciels, connexion Internet, etc.) sont à sa charge.

La Société met en œuvre tous les moyens mis à sa disposition pour assurer un accès de qualité. Il ne s’agit que d’une obligation de moyens.

Tout événement dû à un cas de force majeure ayant pour conséquence un dysfonctionnement du réseau ou du serveur n’engage pas la responsabilité de la Société.

L’accès au Site peut faire l’objet d’une interruption, d’une suspension, d’une modification sans préavis pour une maintenance ou pour toute autre opération. L’Utilisateur accepte et reconnaît qu’aucune indemnisation suite à l’interruption, à la suspension de l’accès au Site n’est due.


ARTICLE 4 : Propriété intellectuelle

Les marques, logotypes, signes et tout autre élément du Site appartiennent à la Société et ne sauraient être librement reproduits par un .

L’Utilisateur s’engage à ne reproduire aucun des éléments du Site en ce compris l’ensemble des images reproduites sur le Site.


ARTICLE 5 : Données personnelles

La Société assure à l’Utilisateur une collecte et un traitement d’informations personnelles dans le respect de la vie privée conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Les données collectées par la Société ne seront utilisés qu’en relation avec la mise en œuvre des services proposés par la Société et ne sauraient être utilisées à d’autres fins.

En outre, l’Utilisateur est informé que la Société est susceptible d’utiliser des cookies pour permettre un meilleur fonctionnement du Site.


ARTICLE 6: Responsabilité

Les informations diffusées sur le Site sont réputées fiables. Toutefois, la Société ne saurait en garantir la fiabilité.

L’Utilisateur assume seul l’entière responsabilité de l’utilisation des informations et contenus du présent Site.

La responsabilité de la Société ne peut être engagée en cas de force majeure ou du fait imprévisible et insurmontable d’un tiers.

En outre, la Société n’assume aucune responsabilité quant à d’éventuels liens vers d’autres sites.


ARTICLE 7 : Blog et modération

La Société met à disposition des Utilisateurs un espace de blog dans lequel ces derniers peuvent publier des commentaires.

Les Utilisateurs sont informés que la Société peut procéder à la modération des commentaires concernés et publiés sur le Site.

En outre, les Utilisateurs cèdent à la Société l’ensemble de leurs droits de propriété intellectuelle sur les commentaires et autres publications pour toute la durée de protection des droits de propriété intellectuelle en question dans le monde entier et ce, sur tout support, tout format et toute fin.

Plus particulièrement, cela concerne le droit de reproduction, d’utilisation, de traduction, d’adaptation, de correction.

La charte du Tandémien, de la Tandémienne

En intégrant la communauté de Tous en Tandem, chacun s’engage auprès :

Pendant les animations, je m’engage à

  1. Bienveillance : je suis à l’écoute de chacun et patient envers chacun
  2. Empathie : je suis attentif à chaque personne présente pendant l’animation
  3. Enthousiasme : je cherche à créer une cohésion et un esprit d’équipe
  4. Ponctualité : je respecte les horaires
  5. Interactivité : je cherche à développer une interactivité forte avec et entre les résidents

Le non-respect de cette charte entraînera la suppression de votre compte Tous en Tandem.